Made in France


Made in France by La Maison Borrelly

Le made in France: au nom de quoi?

Tendance de consommation, engagement politique, social ou sociétal. Le « Made in Chez nous » est aujourd’hui un élément de différenciation et d’engagement que valorisent les marques et les consommateurs, mais qu’en est il vraiment ?

 

Selon les textes de loi, pour pouvoir apposer la mention « Made in France » à un produit il faut que le coût de la fabrication réalisée en France corresponde à au moins 50 % du prix au départ de l’usine  & (ou) que la confection soit réalisé en France dans le cas d’un vêtement.

 

En réalité, comme de nombreux labels, il est difficile d’apprécier la réel valeur et origine de la mention « Made in… ».

 Fabrication Made in France - La Maison Borrelly - épingle

Du Made in France: pour quoi faire ?

Certains diront que c’est un acte militant pour défendre l’emploie, d’autres que la qualité passe forcément par un savoir faire local, ou que fabriquer c’est donner vie et transmettre des valeurs ….Le consommer local induit un certain chauvinisme pour valoriser et mettre en avant les talents et fabrications locales.

 

Mais cet appel aux allures de téléthon industriel, selon le degré de cynisme de ceux qui le lancent, relève de l’illusion voire de l’illusionnisme. Depuis Adam Smith, l’on sait que commerce et bons sentiments sont étrangers l’un à l’autre. Si les consommateurs français sont susceptibles d’élans charitables, leurs achats demeurent guidés par le rapport qualité-prix des produits, quels que soit leur provenance.

 

Toutefois, dans un monde ou tout se dilue dans la massification, l’uniformisation des tendances et des besoins ; un peu d’originalité, d’authenticité, d’audace font plaisir à voir et à porter.

 

J’ai été choqué, comme vous de lire les conditions de travail des ouvriers au Bengladesh #Rana Plaza, la fermeture d’usines de confection de renom #Lejabi & #Bergére de France , les S.O.S des petites mains qui travaillent à notre consommer pas cher et jetable #Etiquettes-Primark-Help #SweatShop-TVshow-Norvége

 

Alors oui, je reconnais être aussi complice comme chacun d’entre nous de l’alimentation de ces dérives par mes comportements d’acheteur frénétique. Mais le même ouvrier qui pleure la fermeture de son usine n’est-il pas le premier, pouvoir d’achat oblige, à acheter les produits chinois dans la grande surface d’à côté ?Dans le même individu coexistent ainsi un consommateur et un producteur aux intérêts opposés.

 

Imaginez alors, un vêtement, dont l’ensemble de ses composantes seraient issus de producteurs français (Fil, tissus, galons et Boutons ) , fabriqué en Provence, dans des ateliers socialement engagés.

 

Vous me direz, à quel Prix ? et dans quelle Style ?`

Visitez l’univers de La Maison Borrelly, et réalisez que l’impossible n’est pas Français…